Groupe d'appui à la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et diabètes au Sahel

Au Niger, la prévalence actuelle du diabète est une des plus élevées de la sous-région, soit 4,3%, a déclaré samedi à Niamey le ministre nigérien de la Santé publique, Mano Aghali. 

Pire, "la majorité de ces diabétiques ne connaissent pas leur statut", a ajouté le ministre, qui s'est exprimé ainsi à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le diabète. 

Plus la maladie est diagnostiquée et gérée top, plus les chances de prévenir les complications sévères et couteuses sont élevés, a indiqué le ministre, appellant par conséquent la population à se faire dépister. 

A l'échelon planétaire, une personne meurt de diabète toutes les huit secondes, soit plus que le sida et le paludisme réunis, tandis qu'en Afrique sub-saharienne, le nombre de cas de diabètes passera de 10,2 millions en 2010 à 19 millions en 2030, soit une augmentation de 98% en 20 ans, a déploré le ministre.



Ajouté le 18/11/2015 par Kader - 0 réaction

Dans le cadre des objectifs de l'ASBL BANI qui sont entre autres : la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et les diabètes, et surtout de s’occupé  des personnes déjà atteinte de la maladie, un programme d'activités  exhaustive est proposé dont les moyens d'actions sont les suivants :

- Création de carnet de contrôle

- Distribution des lecteurs de glycémie  

-Distribution du sucre diabétique

- Distribution des tensiomètres 

Conférence de débat : LA PREVENTION ET LA GESTION DU DIABETE, LA PREVENTION DE LA MALADIE CARDIO-VASCULAIRE

Un village Deux Tensiomètres 

 

            Principaux faits

  • Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de la mortalité dans le monde: il meurt chaque année plus de personnes en raison de maladie cardio-vasculaires que de toute autre cause.

  • On estime à 17,3 millions le nombre décès imputable aux maladies cardio-vasculaires ,soit 30% de la mortalité totale mondiale.Parmi ces décès,on estime 7,3 millions sont dus à une cardiopathie coronarienne et 6,2 millions à un AVC (statistiques  2008).

  • Plus de 80% des décès interviennent dans des pays à revenu moyen ou faible et touchent présque également hommes et femmes.

  • D'ici 2030,près de 23,6 millions de persoones mourront d'une maladies cardio-vasculaires (cardiopathie à un AVC principalement).D'après les projections ces maladies rester devraient les premières causes de décès.   

         

           

              Principaux faits

  • Quelque 356 millions de personnes sont diabètiques dans le monde.
  • En 2004,le diabète a tué environ 3,4 millions de personnes.
  • Plus de 80% des décès par diabète se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • Selon les projections de l'OMS,le nombre de décès par diabète va doubler entre 2005 et 2030.
  • Un  régime alimentaire sain,une activité physique régulière,maintien d'un poids normal et l'arrêt du tabac permettent de prevenir ou de retarder l'apparition du diabète de type 2. 

         Il faut être plus fort que la maladie

 

 



Ajouté le 13/04/2012 par ASBL BANI - 0 réaction